• Endless nightmare - prologue

    genres : fiction, yaoi, lemon, angst, inceste, yakusa

    Prologue :
     
    Bonjour, je voudrais vous présenter le prologue de, ma toute première fiction ! Cette fiction est une fiction yaoi (relation homosexuelles entre hommes). Elle est sombre, mais c'est un genre que j'aime bien. Elle contiendra bien évidemment du lemon XD mais celui-ci n'arrivera que plus tard ! Cette fiction fera environ une douzaine de chapitres.
     
    Certaines images de ma fiction seront prises du site http://www.rinmarugames.com/ (que je conseille) mais il y en a que j'ai faites moi-même !!!^^
     
    *********************************************************************
     
    Un bruit de claque retentit. Le jeune adolescent resta immobile malgré la douleur lancinante. Il n'en pouvais plus mais il devait supporter. Pour lui. Pour son frère. Son père continua de le frapper.
     
     
                                                             **********
     
     
    Trois heures plus tôt il était parti s 'amuser avec son petit frère au parc. Les deux enfants avaient joué pendant plus d'une heure, surveillés de loin par deux gardes du corps. Après être allé sur la toboggan et le tourniquet, ils étaient maintenant dans le bac à sable.
     
    Tout d'un coup, une voiture arriva à pleine vitesse dans ce petit square et termina sa course dans les buissons, qui se situaient entre le trampoline et les balançoires. Les gardes du corps se précipitèrent pour aller voir s'il y avait des survivants à l'intérieur du véhicule.
     
    Le garçon de 15 ans prit la main de son petit frère et lui dit tout bas :
     
    « Viens vite, il faut partir le plus rapidement possible !!! Si tu veux revoir maman, il faut réussir à s'enfuir avant que les hommes de main de père ne remarquent notre disparition ! »
     
    Alors que les deux garçons couraient, le plus jeune butta sur une pierre et s'affala sur le sol. Le plus vieux des gardes entendit le bruit sourd suivi d'un petit cri, il se retourna et aperçu les fuyards qui essayaient d'aller le plus vite possible. Le garde ordonna aux autres de les pourchasser. Les deux garçons eurent beau aller le plus vite possible, la différence de taille était trop importante et ils se firent rattraper sans aucune difficulté.
     
     
                                                             **********
     
     
    « Alors comme ça tu essayes de t'enfuir ? Hurla le père fou de rage. Tu ne te plais pas dans cette maison ? Tu préfère rejoindre ta putain de mère ? Écoute moi bien ! Jamais, non, jamais je ne te permettrai de quitter cet endroit ! Ta place est à mes côtés et nul part ailleurs !»
     
    Le jeune adolescent baissa la tête mais son père lui tira les cheveux pour la relever de force. Son fils lui renvoya un regard noir et cracha à ses pieds. Voyant que son fils était toujours aussi rebelle, le père relâcha la tête de son rejeton qui cogna la sol. Des gouttes se sang se répandirent sur les dalles de carrelage.
     
    « Bon, puisque mes menaces ne te font pas peur, je vais passer à une autre méthode, peut être que celle-ci sera plus efficace... »
     
    Le père se leva, ouvrit le placard qui se trouvait derrière lui et en sortit un couteau de cuisine bien aiguisé. Il attrapa le plus jeune des deux frères qui regardait la scène en silence et avant que l'aîné n'ait eu le temps de réagir, il lui planta le couteau dans l'épaule.
     
    « HAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!! Hurla le petit enfant, alors âgé de 6 ans. »
     
     
                                                             **********
     
     
    Aki se réveilla en pleurant, apeuré et affolé.
     
    « Chuuuut, calme-toi, grand frère est avec toi, voilà... calme toi...»
     
    « Hideyuki...? Dit Aki, comme surprit de trouver son aîné au pied de son lit »
     
    Aki retint encore quelques sanglots puis finit par se tranquilliser grâce à la présence apaisante de son frère. Ce dernier sécha les quelques larmes qui coulaient encore sur le visage du plus jeune.
     
    « Tu as encore fait ce cauchemar ? Demanda Hideyuki. »
     
    « Oui.. marmonna Aki »
     
    Voilà plus de deux mois que cette scène traumatisante s'était écoulée mais Aki la revivait toutes les nuits. L'adolescent culpabilisait à chaque fois qu'il voyait son frère dans cet état, car il savait que c'était de sa faute s'il avait était poignardé.
     
    Le fait que son père ait poignardé son propre enfant lui a confirmé que celui-ci n'avait plus toute sa tête et qu'il ne fallait pas qu'ils restent une seconde de plus dans cet endroit.
     
    Hideyuki mit au point tout un plan, qui leur garantirait de pouvoir s'échapper de l'endroit, sans être vu. Tout s'était passé à merveille et une semaine plus tard ils avaient réussi à rejoindre leur mère.
     
    Ils déménagèrent dans un petit appartement miteux, sous les toits. Ils avaient l'électricité et de temps en temps l'eau chaude mais il y avait des fissures dans le toit. Les jours de pluie, ils devaient donc mettre des récipients par terre afin de ne pas abîmer les tatamis.
     
    Aki allait dans un école primaire à deux rues de leur immeuble. Leur mère avait trouvé un petit boulot à temps partiel, avec un salaire qui permettait tout juste de couvrir le loyer. Quant à Hideyuki, l'adolescent avait arrêté le lycée et travaillait dans un station essence en banlieue de ville pour pouvoir nourrir sa famille.
     
    Un jour de pluie, alors que le sol était jonché de bassines d'eau à moitié remplies, Aki attendait le retour de sa mère. Il s'était installé sur le canapé et jouait tranquillement avec des figurines de soldats, lorsque sa mère fit irruption dans le salon en criant :
     
    « ILS SONT LÀ, ILS VONT NOUS RETROUVER ! IL FAUT PARTIR AU PLUS VITE ! »
     
    Elle remplit son sac à main avec tout les objets de valeur qu'elle put trouver, prit deux imperméables et tira son enfant par la main à l'extérieur. Elle enfila rapidement son manteau et aida son fils à mettre le sien.
     
    « Et Hideyuki ? On attend pas grand frère ? Demanda Aki de sa petite voix. »
     
    Le visage de la mère se figea un instant puis dit, gênée :
     
    « Tu sais, Hideyuki est un grand garçon, il saura se débrouiller tout seul. »
     
    « Tu n'aimes plus Hideyuki ? Tu ne veux pas partir avec lui parce qu'il dit que c'est de sa faute si je suis triste ? »
     
    « Ce n'est pas ça mon chéri, c'est juste qu'on a plus beaucoup de temps. Tu sais, parfois il faut prendre des décisions, même si elles font mal. Si on reste l'attendre on risque de ne pas s'en sortir... »
     
    Aki n'avait pas compris tout ce que sa maman lui disait. Il leva la tête pour lui poser une autre question. Malgré la pluie qui coulait à torrent, il discerna des larmes qui coulaient des yeux de sa mère. Il rebaissa la tête et se serra à elle.
     
    La femme lui demanda d'une voix tremblante de s'écarter, parce qu'elle ne pouvait plus avancer correctement s'il la collait. Aki lui répondit qu'il était en short et que l'eau glacée lui donnait froid aux jambes. Sa maman l'écarta d'elle mais lui dit :
     
    « Tiens encore un peu, tu vas voir, tout ce cauchemar sera bientôt fini... »
     

    Endless nightmare - prologue


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :